AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jour J (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Delafontaine

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2009

A savoir :
Activité de club:
Âge:
Petite amie:

MessageSujet: Jour J (libre)   Mar 1 Sep - 4:10

Alice toisa un moment les portes de l’académie. Ses parents allaient-ils vraiment l’exiler ici? Car s’ils disaient vouloir la protéger, il s’agissait en réalité d’une sorte d’exil. Pas que le pensionnat soit affreux, au contraire, pour une école, cet endroit était magnifique. Magnifique, mais surtout immense. Elle venait à peine d’arriver, elle n’avait rencontré personne et déjà la jeune fille se sentait intimidée. En fait, elle était paralysée de terreur. Alice ne savait pas si elle pourrait un jour se déplacer tant elle était prise d’angoisse. Finalement, la jeune timide se décida à avancer.

Elle prit courageusement quelques pas en direction de la porte jusqu’à ce qu’elle se rende compte d’un détail. Elle avait oublié de prendre ses valises. Rouge de honte, l’adolescente retourna sur ses pas en tournant discrètement la tête de gauche à droite afin de s’assurer que personne ne l’ait vu. C’est enfin que, bagages en main, la jeune fille entra dans l’académie.

Était-elle heureuse de se retrouver ici? La fillette ne le savait pas encore. L’idée de repartir à zéro dans un environnement plus chaleureux lui plaisait bien, mais serait-elle capable de s’habituer à ce nouveau mode de vie? Au moins chez elle, Alice avait une amie. Ici, elle n’aurait peut-être pas cette chance. Après tout, qui voudrait être l’amie d’un monstre?

La vue qui s’offrit alors à elle interrompit le cours de ses pensées. L’intérieur était encore plus intimidant que l’extérieur.

- Que c’est grand!

Peut-être qu’Alice était facilement impressionnable mais lorsqu’on venait d’un petit village comme le sien ou tout était fait... et bien, petit, on a le droit d’être surpris face à des endroits de ce genre. Pour l’instant le hall était vide ou presque. Quel effet ça ferait rempli d’élèves! Elle qui était si timide...

Ceci renforça sa crainte de ne pas être capable de s’adapter. Au fond d’elle, l’adolescente savait qu’elle ne pourrait supporter un autre traumatisme. Elle avait besoin d’affection. À ce stade de sa vie, Alice ne demandait plus d’amour; seulement de la douceur. Mais si les gens ici étaient les mêmes que ceux de son village, la jeune fille ne serait pas acceptée et elle pourrait alors dire adieu à son rêve de tendresse.

Qu’arriverait-il si sa situation était pire ici qu’ailleurs? Cette pensée la torturait depuis un moment et fit monter en elle une angoisse qu’elle ne contenait qu’avec difficulté.

Alice ferma donc doucement les yeux. C’était un truc que lui avait donné le psychologue afin de se redonner du courage. Puis elle se visualisa en train de marcher un peu plus profondément dans le hall, confiante et souriante, saluant d’autres élèves qui l’accueilleraient gentiment. La fillette se doutait que les choses ne se passeraient pas de cette façon et redoubla d’ardeur dans son positivisme afin de retrouver un peu de courage. Elle sentit enfin une chaleur familière dans son cœur. C’était la même chaleur qu’elle ressentait lorsqu’elle jouait au soccer... au foot. Il faudrait qu’elle s’habitue. Ici les gens avaient une façon différente de dire les choses. Bref, l’adolescente rouvrit les yeux, enfin prête à saluer sa nouvelle vie et prit quelques pas de plus dans le hall.

Elle buta contre quelqu'un et elle se mit aussitôt à bafouiller des excuses incohérentes tant elle était embarrassée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Nishino
Directrice x Baka admin'
Directrice x Baka admin'
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 24

A savoir :
Activité de club: Musique/Chorale (présiente)
Âge: 17 ans
Petite amie: Aucune

MessageSujet: Re: Jour J (libre)   Dim 25 Avr - 20:54

    Une fois de plus, Aya s'était levée du mauvais pied.
    Après avoir faillit balancer son réveil contre le mur voisin, elle avait ouvert les yeux pour se trouver nez à nez avec un tas de feuille.
    Elle n'eut pas la peine de les lire qu'elle savait qu'il s'agissait d'un ordre d'affectation.
    D'ailleurs, la veille, elle n'avait pas mit son réveil. Une seule explication, sa sœur était rentrée pendant la nuit lui déposer son travail en retard pour pouvoir dormir. Vraiment, elle ne savait plus quoi faire de son temps pour venir embêter sa petite sœur.

    Aya se leva donc, et empoigna le tas de feuilles. Elle le feuilleta rapidement et eut un sourire qui signifiait "j'avais raison !".
    Après plusieurs efforts surhumains, elle réussit à se lever et se préparer.
    Un petit tour vite fait sous la douche et la voilà fin prête.

    Elle sortit de sa chambre pour pénétrer dans les couloirs de l'école, et accéder au hall.
    Elle sortit de sa poche son baladeur et mit les écouteurs dans ses oreilles, histoire de faire passer sa mauvaise humeur.
    Elle avait en tête de se diriger aux bureaux de l'administration quand elle fut percutée par quelque chose.

    Le temps de se retourner et elle s'aperçut qu'il s'agissait en fait de quelqu'un.
    Cette personne se confondait en excuse alors qu'Aya ramassait tranquillement son appareil alors que celui-ci était tombé pendant la collision.
    Elle n'eut que ces simples mots.


<< Non, c'est moi, je ne regardais pas où j'allais. >>

    Elle se baissa ensuite pour ramasser les papiers qu'elle avait eux aussi laissés tomber.
    Là, son regard tomba sur la photo de la jeune fille qui devait intégrer l'école aujourd'hui même.
    Après quoi son regard joua au ping pong en passant de la fille qui l'avait bousculée à la fille sur la photo.
    Elle soupira puis sourit, elle n'aurait pas à chercher.


<< Tu es Alice Delafontaine, je me trompe ? >>

    Pour ne pas affoler la jeune fille, elle lui tendit la main et lui sourit.


<< Aya Nishino, préposée à la paperasse et accessoirement étudiante. >>

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-kanchigai.forumactif.com
Alice Delafontaine

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2009

A savoir :
Activité de club:
Âge:
Petite amie:

MessageSujet: Re: Jour J (libre)   Lun 26 Avr - 4:23

Et voilà. Elle venait à peine d’arriver et déjà elle faisait sa maladroite. Peut-être venait-elle de ruiner sa seule chance d’être acceptée. Avait-elle seulement eu une chance? Une chose était certaine, si elle n’arrêtait pas de s’excuser bientôt, la personne qu’elle avait bousculée se lasserait vite d’elle. Et comme de raison, la femme devant elle prenait tout le blâme de sa maladresse comme pour la faire taire. Cependant, Alice ne sentait aucune malice derrière ses paroles. Cela la prit par surprise. C’était la première fois que la première réaction de quelqu’un envers elle n’était pas le dégoût ou la peur.

Soudainement curieuse, Alice jeta un coup d’œil à la personne qu’elle avait assaillie dès son premier jour. Celle-ci s’était penchée pour ramasser des feuilles et malgré le fait que l’albinos lui aurait volontiers donné un coup de main, elle était trop prise par son analyse. La femme qui lui faisait face avait les cheveux rouges et lui rappelait étrangement le feu, mais ce qui marqua le plus la jeune fille fut la blancheur de la peau de celle qui lui faisait face. C’était un détail marquant pour Alice qui n’avait jamais connu la joie du bronzage. Cela la rassura un peu de voir qu’elle avait quelque chose en commun avec la femme devant elle, même une chose aussi futile que la blancheur de la peau.

Son analyse s’arrêta là puisque la tête de la personne agenouillée devant elle oscillait entre elle et une feuille sur le sol. Sur le coup, Alice pensa que la femme avait enfin remarqué son physique... différent. Cette pensée disparut aussitôt que cette-dernière lui offrit un sourire. Un sourire ni moqueur, ni mauvais, mais doux et sincère. Alice resta fixée sur ce sourire un moment, voyant les lèvres de son interlocutrice bouger sans entendre ce qu’elle disait. Elle comprit finalement qu’elle s’adressait à elle et la jeune fille acquiesça. Oui, c’était bien elle. Alice Delafontaine. La seule et unique. Elle retint un soupir de dépit et retourna un sourire timide. Dans ce cas-ci, deux lèvres serrées fermement l’une contre l’autre avec les coins pointés discrètement vers le haut.

Lorsque la jeune femme qui, découvrit alors Alice, se prénommait Aya lui tendit la main, l’albinos retint le réflexe qui lui prit de reculer précipitamment en arrière et serra la main d’Aya. L'albinos n'avait pas l'habitude de se voir offrir un tel geste de respect et ne voulait pas insulter l'être qui le lui offrait en esquivant le geste. Surtout que cela ne lui était pas arrivé souvent. Malgré son bonheur évident, elle avait les mains moites d’anxiété et espérait qu’Aya ne ferait pas de commentaire à ce sujet; sinon, elle en mourrait de honte! Parlant de honte, Alice se sentit le besoin de dire quelque chose. Elle n’avait pas encore ouvert la bouche et elle ne voulait pas paraître hostile ou condescendante.

« En...enchantée. Euh...je... je m’ap...m’appelle Alice. »

Aussitôt, la dîtes Alice aurait pu se frapper dans le visage. Aurait-elle pu dire pire bêtise? L’étrangère devant elle connaissait déjà son prénom.

Elle tenta de se rattraper en ajoutant:

« C’est ma p...première jour... journée ici. »

Si elle n’avait pas été albinos, Alice aurait eu les joues aussi rouges que son regard. Pourquoi n’était-elle pas capable de dire quelque chose d’intelligent? Et si au moins elle pouvait parler sans bafouiller pour une fois! Elle maudit mentalement sa timidité tout en tentant de camoufler sa honte. Sans succès, puisqu’elle regardait à présent le sol et qu’elle jouait nerveusement avec ses doigts. Son cœur battait à tout allure et elle eut peur un instant de faire un arrêt cardiaque. Pourquoi était-il si difficile pour elle de rencontrer des nouvelles personnes?

Elle leva finalement la tête et parvint à contenir son bafouillement le temps de dire :

« Je suis désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jour J (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour J (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sévy Villette [Pour etre libre]
» eau libre
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Rions un peu avec humour du jour.
» 1 blague par jour du Père Noël ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academie Kanchigai :: Academie :: • Rez-de-Chaussé • :: Hall-
Sauter vers: